124. Je me suis marié (et les bénéfices professionnels que cela m’apporte)

Je me suis marié ! Et c’est une bénédiction car Marina m’apporte de l’amour, mais aussi… de nombreux bénéfices professionnels. J’en parle dans l’épisode de la semaine !

Pour s’abonner au podcast Solopreneur, c’est simple. Clique sur l’une des 2 options suivantes :

Pour écouter cet épisode, tu peux utiliser le lecteur audio ci-dessous :

Ressource de la semaine

Nous avons acheté un iPad Pro et le stylet Pencil pour pouvoir (notamment) réalisé des dessins pour mon business.

Actus de la semaine

Retranscription :

[00:00 – 01:49] Solopreneur bonjour et bienvenue dans l’épisode numéro 124 du podcast destiné aux entrepreneurs à domicile. Je suis Ling-en Hsia, consultant et formateur en communication digitale et auteur du Guide du Blogueur. Si tu n’as toujours pas commandé le Guide du Blogueur, je te le recommande. C’est sortit aux éditions Eyrolles. Ça coûte seulement 15€ et dedans, tu as toutes les bases pour commencer à lancer ton business avec un blog. Pour te le procurer, c’est simple ! Tu peux aller sur legdb.fr. Sinon, tu vas sur la Fnac, Amazon où tu commandes chez ton libraire pour le recevoir. Tu vas voir qu’il y a 160 pages de conseils dedans avec divers témoignages, aussi des partages. Il s’agit des gens qui partagent leur avis, mais aussi des conseils sur le SEO, sur le Web Design et plein de choses en plus des citations récupérées de toutes mes années de lecture. Donc, je suis certain que ça va t’aider peut-être à passer un été productif. Souvent, l’été, on n’est pas toujours dans l’action, mais on a quand même envie de se former et de lire quelque chose qui nous donne envie de travailler. Si c’est le cas, je te recommande parce que dedans, je mets pas mal de storietelling. Tu vas voir, ça se li très bien. C’est ce qu’on me dit à chaque fois. Je raconte un peu mon parcours, mon histoire dans les détails. C’est une lecture agréable. Je ne dirais pas que c’est un roman. Il ne faut pas abuser, mais c’est quand même une lecture agréable. Si tu l’as commandé, publie sur les réseaux sociaux avec le #legdb. J’irais retrouver ta publication et te faire un coucou. Merci d’avance !

[01:49 – 02:42] Le thème d’aujourd’hui, c’est : « je suis marié ». Effectivement, je suis marié depuis le 1er juillet. Le mariage civil c’était le 24 juin, le 1er juillet, on a fait la célébration à l’église. Donc, c’était en Alsace et c’était évidemment le plus jour de ma vie. Je suis marié avec Marina. Plein de belle chose, et comme tu le sais, ce podcast n’est pas tellement te donner des conseils technique sur « quoi faire ? « , « comment acquérir du trafic ? » « Comment gagner de l’argent ? » Mais c’est vraiment t’aider à être meilleur entrepreneur. Je pense sincèrement, en tout cas, pour ma vie, être marié avec Marina va m’aider à cela.

[02:42 – 02:53] Voilà ce qui arrive quand on n’a pas coupé son téléphone. Donc, c’est un coup de fil, j’ai répondu. J’ai mis mon téléphone en mode avion là. C’est bon, on est reparti.

[02:53 – 04:26] Je voulais partager avec toi, ce que je vois déjà comme progrès dans ma vie. Je me projette durant les mois et les années à venir. Je sens que mon business va pouvoir bénéficier de ce mariage énormément parce que s’il y en a quand même qui dise que « derrière tout grand homme, il y a une femme ». Mais très rarement, on parle de ça pare qu’on ne conscientise pas, on ne réfléchit pas assez. Alors moi, à travers ce partage d’expériences, l’idée ce n’est pas tellement te dire : « mari toi avec une personne superbe ». Je pense que ça, c’est assez évident pour tout le monde. L’aspect, se mettre avec quelqu’un, le mariage ça ne l’est pas vraiment aujourd’hui. Mais l’idée c’est de te faire réfléchir sur toi même à travers un autre angle. Tout ce que je vais partager là, l’objectif n’est pas de te dire, faits comme moi où trouve quelqu’un qui t’aide à faire comme moi. Mais à te faire réfléchir à tous les aspects de ta vie où tu pourrais trouver un progrès. Puis, si ça te fait réfléchir sur le fait de te marier, trouver quelqu’un, tant mieux. Mais, ce n’est vraiment pas ça l’objectif. Si tu es célibataire ou pas, ça a peu d’importance.

[04:26 – 04:42] Le premier aspect dans lequel mon épouse m’apporte énormément, c’est par rapport à la santé au sens global. Déjà, je dors mieux parce que je me couche à une heure régulière.

[04:42 – 06:09] Là, je suis en train de me dire qu’est-ce que je peux raconter et qu’est-ce que je ne peux pas parce que je ne lui ai pas demandé son autorisation. Donc, je vais vraiment faire en sorte de rien dire d’intime. Je ne vais pas te dire à quelle heure elle dort et à quelle heure elle se réveille. Mais disons qu’avant, quand je dormais, c’était n’importe quand. Voilà, je le fais quand j’avais sommeil, quand j’avais terminé mes trois parties de PES manager. Ce dernier est un jeu sur téléphone. Après une séance de ciné. Bref, il n’y avait pas de règle. Là, c’est devenu régulier. Comme Marina travaille le matin en tant que salarier, elle a une heure aussi où elle doit partir au boulot. Forcément, je ne vais pas faire la grasse matinée et je me cale avec elle. Ainsi, on sort ensemble de la maison. Donc, le fait d’avoir des choses organisées, parce qu’elle est plutôt organisée, ça me permet d’atteindre un niveau de sommeil bien plus satisfaisant qu’avant. Ça, forcément dans ton business, ça t’aide parce que tu fais moins d’erreurs, tu oublis moins les choses, tu as plus d’énergie, tu as moins peur d’attaquer des tâches compliquées. La raison : » Tu as bien dormi ».

[06:09 – 07:02] Sur l’aspect santé, vue qu’actuellement on prend le petit-déjeuner ensemble et qu’on dîne la plupart du temps ensemble le soir, forcément on mange mieux. En fait, Madame ne mange pas n’importe quoi. Elle ne va pas manger des plats cuisinés comme moi, je le faisais où comme je le faisais. Voilà, on mange normalement. Alors que moi, je pouvais manger à n’importe quelle heure, ça n’avait pas vraiment d’importance. Puis, ça a eu forcément des conséquences sur ma prise de poids par exemple. Au niveau de l’alimentation, ça m’aide énormément d’être marié avec Marina. Tout ça, ça m’aide à être plus en forme. Donc, la santé pour un entrepreneur, c’est tellement important. Là, à l’instant, même, je suis un petit peu enrhumé. Je ne sais pas si ça s’entend. Voilà, tu comprendras très bien si tu es malade, tu ne peux pas travailler. Tout simplement.

[07:02 – 07:07] Donc, premier aspect où elle m’est d’une aide précieuse, c’est dans la santé.

[07:07 – 08:55] Puis dans les finances. Alors, si tu es inscrit à ma newsletter où que tu vas sur mon blog régulièrement, tu reçois mon rapport mensuel. Donc si tu vas sur solopreneur.fr/ca , tu verras que chaque mois, j’y publie mon chiffre d’affaires et elle le voit aussi. Forcément, quand ce n’est pas top comme c’était au mois de mai, elle me dit. En fait, c’est très important pour moi parce que moi, je suis quelqu’un de plutôt positif, optimiste. Dans le business, un entrepreneur doit être optimiste. Mais la partie de lui qui s’occupe de la finance ne doit pas être optimiste. Elle doit être réaliste, voir même pessimiste. Bien sûr que j’aspire à dans 5 ans et 10 ans, être un entrepreneur qui a vraiment d’impact, qui a un style de vie qui correspond vraiment à ce dont j’aspire. Je vais me battre pour ça. Mais en attendant, et au quotidien, je ne peux pas oublier les réalités comme payées ces factures, ces impôts, etc. En ça, elle m’apporte une sorte d’inquiétude qui contre balance mon optimisme et ça, c’est très bien. Plus concrètement, elle m’aide à moins dépenser de l’argent. Ça, c’est vrai, quand tu es tout seul et que tu n’as personne pour te faire un retour, tu te fais plaisir en t’achetant des outils ou des applications. À la fin, tu es surpris par le fait que tu te retrouves avec une trésorerie très faible. En fait, il n’y a pas de surprise, c’est juste que tu as mal géré ton argent. Et elle m’aide beaucoup en ça.

[08:55 – 09:58] D’un point de vue stratégique, elle, ce n’est pas son métier l’entrepreneuriat. Peut-être, je l’interviewerais si elle veut partager tout ce qu’elle fait. Mais elle, ce n’est pas son métier. Par contre, elle a un cerveau et elle réfléchit. Ça fait quand même un an et demi qu’on est ensemble. Donc, elle connaît un peu ce que je fais et elle m’apporte des idées ainsi que des réflexions au niveau de la stratégie. Ça, c’est très important parce que quand tu vas dans la mauvaise direction, quand tu as une mauvaise stratégie, ça peut te coûter beaucoup. Elle m’aide à travers ces partages et ces réflexions. Le simple fait de pouvoir lui parler en fait de mes réflexions me permet de mieux réfléchir parce que je m’introspecte. Je comprends par la suite si ce n’est bien ou pas. Donc, c’est vraiment idéal d’avoir une partenaire de vie comme ça avec qui on peut partager un peu de son business.

[09:58 – 10:53] Elle m’aide en termes de productivité. Alors je parlais tout à l’heure du fait que le matin, on part ensemble. Mais le soir, elle ne s’attend évidemment pas à ce que je rentre à 23 heures tous les soirs. Ni même à 15 heures tous les soirs. Chaque après-midi, je ne sais pas ce qui serait le pire. Mais, elle s’attend à ce que je rentre à une heure raisonnable et que je lui dise à quelle heure je rentre au moins pour le dîner. Donc, ça m’aide à être plus productif dans l’après-midi. Là, par exemple, je vais bientôt partir. On est samedi, mais je travaille. On s’est mis d’accord sur un horaire. Je vais bientôt partir et ça me mets la pression sur les dernières heures à venir. Pourtant, quand on est tout seul, c’est un peu freestyle.

[10:53 – 12:25] Je lui raconte aussi un peu ce que j’ai fait durant la journée. Là, en ce moment par exemple, (j’en parlerais après), j’ai un focus sur : « trouver un client en B2B », des entreprises. Du coup, comme je lui ai dit ça et qu’elle s’attend à ce que je bosse sur ça, je lui raconte un peu ce que je fais. C’est marrant parce que j’ai même publié un épisode de vlog sur ce que je fais durant la journée. En réalité, on en rigolait hier. Une partie de la raison de la publication du vlog, c’était pour lui montrer que j’avais travaillé dans la direction que je mettais fixé. Voilà ! Elle m’aide aussi un petit peu, mais ça va être grandissant dans les années à venir, dans les mois à venir même, j’espère en terme de ressource humaine. Je suis tout seul même si j’ai une assistante qui est à Madagascar qui m’aide. Et Marina peut m’apporter des compétences en design par exemple. Dans le Guide du Blogueur. Si tu l’as, tu verras que dedans il y a des dessins qu’elle a fait elle-même. Elle a vraiment un potentiel et un don pour être une bonne dessinatrice. Si elle travaille ça et qu’elle le fait pour m’aider dans mon business, ça pourrait vraiment m’aider à avoir de meilleurs résultats. C’est pour ça qu’on s’est aussi acheté un iPad pro. J’en parle après. Elle m’a aidé pour le Guide du Blogueur. Puis, petit à petit, elle va faire des illustrations pour mes publications, j’espère. Donc, on verra, ça viendra avec le temps.

[12:25 – 14:16] Enfin, elle m’aide d’un point de vue spirituel. On est tous les deux protestant évangélique. La foi et notre relation avec Dieu sont extrêmement importantes. C’est la chose la plus importante dans notre vie. Le fait de partager cette foi avec quelqu’un, si Dieu est la personne la plus importante dans ma vie et qu’elle ne croit pas en Dieu ni qu’elle ne soit pas d’accord avec ça, ça peut être un problème. Ça peut se répercuter évidemment dans tous le business qui une paix et une cohérence dans notre spiritualité et aussi un soutien dans la prière par exemple. Quand on a des soucis, on peut prier l’un pour l’autre et on peut parler à Dieu par ce biais-là. Ça s’a nous aide dans tous les aspects de notre vie. En ce moment, on n’a pas beaucoup prié pour le business, mais on devrait prier un peu plus pour ça. Voilà, c’est un ensemble comme ça en vrac de quelques éléments de ce que je vois qu’elle m’apporte et ce qu’elle va m’apporter dans les années à venir. J’ai hâte de refaire un épisode où vraiment, je te raconterais tout ce qu’elle m’a apporté parce que c’est énorme. Je pense qu’encore une fois, j’ai acheté un livre dernièrement Tools of Titans et c’est Arnold Schwarzenegger qui dit dans la préface, que les gens, il croit qu’il a réussi tout seul, mais il n’a pas du tout réussit tout seul. Il a réussi grâce à l’aide de beaucoup de personnes qui l’a poussé dans sa carrière. Donc, c’était vraiment ça que je voulais partager avec toi.

[14:16 – 15:47] L’outil de la semaine : l’iPad pro. Alors pourquoi on a acheté un iPad pro ? Au début, c’est parce qu’on s’avait qu’on allait partir en voyage de noces. Du coup, on ne voulait pas prendre un ordinateur alors qu’on pourrait regarder des séries ou peut être jouer à des jeux. Du coup, on s’est dit qu’on va prendre un iPad. Comme on a testé l’iPad pro avec le pencil (c’est le stylet qui nous permet de dessiner dessus), franchement, c’est juste magnifique. Comme Marina a des compétences là-dedans, on s’est dit qu’au lieu de prendre un iPad normal, on prend un iPad pro. Puis, comme il y a pro dans le nom, on s’est dit, on va faire passer cette dépense en frais professionnel parce qu’évidemment même si on l’utilise à titre personnel, on l’utilise aussi pour le travail. Aussi, les dessins qu’elle fera seront pour mon entreprise. Donc, on a investi dans un iPad pro que je recommande vivement si tu as les moyens parce que c’est vrai que ça coûte cher. Nous, c’est un investissement. Ce n’est pas qu’on a les moyens d’acheter des outils chers, mais c’est juste un investissement. C’est décidé, on va le garder des années. On y vraiment réfléchit, ça va nous aider pour notre business. Donc, l’iPad pro si tu es intéressé, tu peux utiliser mon lien affilié solopreneur.fr/ipadpro . Puis, je touche une commission si jamais tu t’en achètes. On ne sait jamais !

[15:47 – 15:54] L’actu de la semaine. J’ai plein de choses à te raconter. Je ne vais peut-être pas trop rentrer dans les détails.

[15:54 – 18:02] Alors, j’ai publié le rapport mensuel du mois de mai. Je t’invite à le consulter sur solopreneur.fr/05-2017. Sinon, tu peux aller sur solopreneur.fr/ca pour voir tous mes rapports mensuels. La réflexion actuelle est assez complexe. Comme tu le sais, j’ai dédié beaucoup de temps dans la publication du livre. Entre l’écriture et la publication, ça m’a empêché de travailler pour des clients ou d’en chercher. En même temps, les effets du livre arrivent et que voilà, j’ai fait un livre et maintenant, il faut que j’en récolte les bénéfices. Mais en même temps, il faut que je travaille avec des entreprises parce qu’elles paient beaucoup plus. En gros, si j’arrive à avoir un contrat de 2 jours par semaine pour une entreprise en freelance, au mois ça me fait entre 2500€ à 4000€. Alors que les particuliers, si je fais des cessions de coaching individuel, ça peut être long. Tu vas me demander pourquoi je ne fais pas de formation en ligne. Ce sera un sujet pour une prochaine fois. En tout cas, c’est vraiment un focus important le B2B. Il faut que je trouve un client qui puisse m’assurer mes arrières financièrement. Puis, avec le temps que j’aurais en plus, là, je ferais du B2C, je continuerais à faire des podcasts et des vidéos YouTube. Il faut noter que c’est ce qui me passionne le plus. Donc, je me pose la question de créer une nouvelle chaîne YouTube ou pas, pour faire du marketing du contenu pour attirer des clients qui seraient intéressés par des thématiques liées à la communication digitale. Je te tiens au courant. Il y a peut-être des choses très sympas qui va arriver. Je réfléchis même à écrire un livre sur la communication digitale, mais bon, ça serait un peu trop tôt. Je parle un peu de cette réflexion. Mon bilan de mai 2017, il s’intitule « publier un livre est un luxe ». Donc, va le lire. (Pour voir le bilan : http://solopreneur.fr/05-2017/)

[18:02 – 19:20] Parlons un peu de podcast audio. Ce dernier devient vraiment à la mode. C’est passionnant de voir tous les entrepreneurs qui s’y mettent, et même en France. Ça, c’est génial ! Et qu’ils s’y mettent pas à l’arrache, il y en a vraiment qui font du très bon boulot. Juste pour que tu ais un chiffre en tête, Alors, moi j’ai fait plein d’épisode. Mais j’étais irrégulier ces derniers temps. J’ai 400 téléchargements par mois lorsque je publie un épisode de podcast. C’est-à-dire que, cet épisode-là, entre le moment où c’est publié et dans 30 jours, il y aura 400 personnes qui vont le télécharger. Mais, ces personnes-là peuvent télécharger tous les épisodes précédents. Je parle vraiment que d’un épisode. Je pense que ce chiffre, je peux atteindre 1000 personnes, je pense. Et la concurrence qui vient, on peut le voir de plusieurs manières : optimiste et réaliste. En effet, plus il y aura des gens qui vont écouter des podcasts et plus, ils vont voir mon podcast dans les suggestions. Puis, ils vont me découvrir un peu par hasard. Donc, c’est vraiment bon pour moi. Si tu me connais depuis peu n’hésites pas à laisser un avis sur iTunes et à me dire ce que tu penses du podcast.

[19:20 – 20:48] Juste à titre d’exemple, Gary Vaynerchuck, mon mentor virtuel (c’est vraiment une référence pour moi). Même lui, en tant que business man, il s’est mis à fond dans le podcasting et il dit que c’est vraiment le média du futur parce que les gens peuvent écouter sans perdre de temps. Il s’est mis à fond et il est dans le top 100 des podcasts aux Etats-Unis. Donc, c’est impressionnant. Timothy Ferriss a un podcast. Il a pris les interviews de ces podcasts. Il les a compilé et retravaillé pour faire un gros livre. Ça s’appelle Tools of Titans, je l’ai acheté il n’y a pas longtemps là. C’est vraiment impressionnant là tout ce qui gravite autour du podcast audio. Il y a vraiment quelque chose à faire. Si jamais tu es intéressé par une formation ou par du contenu pour créer ton propre podcast, évidemment, j’ai mon tutoriel sur solopreneur.fr/podcast-tutoriel. Si tu veux créer ton propre podcast, c’est, je pense la meilleure ressource en français pour t’aider à lancer ton podcast. N’hésite pas à y jeter un coup d’œil. Si tu as besoin des conseils de ma part, envois moi un e-mail.

[20:48 – 20:57] Est-ce que j’ai autre chose à dire pour le podcast audio ? Non pour le moment. Mais je pense qu’on va en parler de plus en plus. C’est passionnant !

[20:57 – 22:17] Je te parlais tout à l’heure de B2C vs B2B. J’ai décidé d’augmenter mon tarif horaire parce qu’en augmentant mon taux horaire. Ça va me forcer à travailler plus avec des clients en entreprise. Je t’explique un peu le fonctionnement. En gros, si je facture peu, je vais avoir plein de petits clients. Ce n’est pas irrespectueux, je dis juste que petit, c’est des gens qui ne paient pas beaucoup. Donc, si j’ai plein de petits clients, je ne vais pas gagner ma vie. Pour me forcer, et ça va me prendre du temps, et je ne vais pas pouvoir travailler pour les entreprises. Donc, j’ai augmenté un peu mon taux horaire pour ne pas avoir des petits clients et pour que les quelques clients qui viennent vers moi me paient au prix que j’estime valoir. Comme j’aurais moins de clients que si je facturais peu, je vais pouvoir consacrer plus de temps au B2B. Mon nouveau taux horaire, il est à 80€ pour du coaching, mais j’ai décidé de faire du 100€ la cession de 1h15. À côté, je fais un pack de coaching de 5 heures. Je t’en parle à la fin. C’est juste pour te faire réfléchir où est-ce que tu en es. Concernant ton taux horaire, commet est-ce que tu factures ? C’est vraiment une question importante de réfléchir à son taux horaire.

[22:17 – 22:57] J’ai commandé plein de livres en ce moment. De la part d’Eyrolles, DUNOD en fait, quand tu es un peu connu, tu es un auteur et que tu es un média, tu peux contacter ces éditeurs. Je ne sais pas si j’ai le droit de le dire, mais je le dis quand même. Tu contactes les maisons d’édition, tu leur dis voilà moi, j’aimerais publier un article sur ce livre. Je veux interviewer cette personne, est-ce que vous pouvez m’envoyer gratuitement ce livre. Tu contactes les maisons d’édition, tu leur dis voilà moi, j’aimerais publier un article sur ce livre. Ils voient que ce n’est pas juste un moyen pour moi d’avoir un livre gratuit. Donc, je te promets d’avoir des interviews passionnantes dans les semaines et les mois à venir.

[22:57 – 23:25] J’ai aussi durant ces derniers temps publié des tutoriels sur convertKit, le nouvel outil que j’utilise pour collecter des e-mails et pour envoyer des e-mails. Si tu veux en savoir plus, va sur solopreneur.fr/124. Donc c’est l’épisode 124 et tu vas retrouver tous les liens dessus.

[23:25 – 24:41] J’étais interviewé par un entrepreneur québécois. Je t’invite à aller sur solopreneur.fr/124 pour Marco Bernard. Voilà, je n’ai pas oublié. Donc, c’était une interview vachement sympa. J’ai beaucoup aimé. Je vérifie en même temps. Le podcast, il s’appelle l’accélérateur. Je t’invite à aller écouter dans son podcast. Le son, il est moyen parce qu’il y avait un souci à l’enregistrement. Donc, c’est l’épisode 7 de son podcast.

[24:41 – 26:29] Le Guide du Blogueur. Alors, il est enfin à la Fnac. On expliqué un peu le fonctionnement si tu es curieux. En fait, à la Fnac, il reçoit des livres des maisons d’édition. C’est dans les cartons. Il faut du temps pour ouvrir ces derniers, pour choisir les livres et pour les mettre en rayon. Si tu n’es pas connu, quelques fois, ce n’est jamais mis en rayon. C’est ce qu’on m’a dit en off, ce n’est pas des trucs officiels. Du coup, moi je m’attendais un peu naïvement au premier juin la date de sortie de mon livre. Sauf que ça ne se passe pas comme ça. Eux, c’est juste qu’ils ont reçu le livre le 30 mai, à moins que tu sois une star, ils ne vont pas se précipiter pour mettre ton livre. Du coup, pendant quelques semaines, il n’y avait pas mon livre. Là, il y était. Donc, je l’ai découvert. En fait, c’est mon jeune de mon église qui me dit : « ouais, je cherchais un livre sur e-commerce ou sur le management et je suis tombé sur ton livre. C’était trop marrant. Je suis allé voir. J’ai demandé et ils en ont reçu 5, ils en ont vendu 3 en 3 semaines. Il en reste deux. Donc, j’y vais de temps en temps pour aller les regarder, les caresser, les remettre en place. C’est marrant de m’observer, je pense. Si quelqu’un m’observait regarder mon propre livre, c’est vraiment un peu marrant. Bref, il est à la Fnac. Je suis content. Pas dans toutes les Fnacs, mais il est au moins dans deux Fnac (à la défense et à Paris). Je pense qu’il est dans toutes les Fnacs, c’est juste que ce n’est pas répertorié sur le site. Il est aussi dans 5 librairies physiques à Paris et dans une vingtaine dans toute la France. Donc, j’aimerais tellement faire un tour de France et aller faire des dédicaces pour le livre. Mais, ça viendra plus tard.

[26:29 – 27:19] Alors le livre, si tu ne sais pas, tu peux aller sur legdb.fr/formation. Tu verras, il y a une formation incluse de 28 jours gratuite pour les lecteurs du livre. Il y a un groupe Facebook, et en fait, c’est dans ce groupe que je vais commencer à publier plein de choses, plus intimistes, des choses que je ne peux pas partager publiquement. Donc, j’ai envie de dire, rien que pour la formation, rien que pour le livre, rien que pour le groupe Facebook ça vaut les 15 euros que coûte le livre. Mais si tu as les trois en plus, vas-y fonce. Inscris-toi au groupe Facebook et puis dedans, tu vas retrouver des gens passionnés qui débutent aussi et qui veulent progresser. Donc, si tu veux les rejoindre, legdb.fr, achètes le livre et inscris toi à la formation. Tu verras, tout le reste, c’est expliqué.

[27:19 – 29:03] En ce moment, j’offre un pack de coaching parce que même les meilleurs des livres ne peuvent pas être personnalisés, à ton cas personnel. Tu as une histoire, des compétences, des désirs. Ça te rend unique et tu vas avoir de l’aide pour tes questions à toi. Donc, si c’est le cas, et que tu veux investir un peu d’argent pour pouvoir être accompagné par moi-même, si tu es à Paris, tu peux venir dans mon bureau. J’ai déjà accueilli plusieurs personnes et c’est vraiment top. Sinon, c’est par Skype. Si tu vas sur legdb.fr/pack, tu verras ce que j’offre. Donc il y a 5 heures de coaching, c’est à dire 5 cessions d’une heure chacune. Il y a le livre audio que je vais enregistrer prochainement qui sera offert. Une série d’interviews inédites qui sont incluses. Si tu es vraiment intéressé, je pense que je vais augmenter les prix en 2018. Donc, en attendant, profites-en si tu veux vraiment accélérer ton lancement de business ou si tu viens juste de lancer et que tu veux aller encore plus loin. Parce que le livre ne peut pas t’aider à aller plus vite et plus loin, jettes un coup d’œil sur legdb.fr/pack. Si tu as déjà acheté le livre, évidemment, je te déduis du prix du pack parce que je n’aurais pas à t’envoyer le livre. Je l’ai peut-être pas précisé, mais il s’appelle le pack accélérateur parce que le pack, c’est le Guide du Blogueur plus les cessions de coaching.

[29:03 – 30:18] On termine par Jean-Baptiste Viet, un gars super cool, blogueur, youtubeur. Il a une des responsabilités chez Orange. Alors, il a fait un booktube. Si tu ne sais pas ce que c’est, il s’agit d’une revue d’un livre sous format vidéo qu’on met sur YouTube. Donc, il a fait un booktube sur mon livre. C’était gênant parce que pendant 20 minutes, il dit de très bonnes choses sur le livre. Du coup, c’est assez gênant qu’on parle de toi en bien pendant 15 à 20 minutes. Alors, je vais te faire passer un extrait, mais le mieux, c’est que tu ailles sur solopreneur.fr/124 et tu retrouveras la vidéo en entier. Je te dis à très bientôt et je te souhaite le meilleur dans ton business et que tu puisses bien bosser et bien réfléchir, bien te reposer aussi cet été pour attaquer la rentrée en pleine forme. Donc, je te laisse avec Jean-Baptiste Viet de Jean-viet.info. Ciao !

[30:18 – 31:23] Jean-Baptiste Viet : Salut à tous, c’est Jean-Viet. En ce moment, je suis en vacances dans le sud de la France. Il y a une superbe piscine. Quand je suis en vacances en générale. Que je sois à la plage ou à la piscine, j’aime bien lire beaucoup de livre pour occuper tous mes temps morts. En ce moment, je lis deux livres : Gary Vaynerchuck et je viens de terminer l’excellent Guide du Blogueur de Ling-en Hsia. Ce que je te propose dans cette vidéo, c’est de te faire un petit vlog à la manière de Ling-en. On va prendre mon petit stabilisateur et on va aller se balader ensemble sur la plage. Je vais te parler jusqu’à la mer de cet excellent bouquin le Guide du Blogueur de Ling-en Hsia. Je fais un petit booktube. Ling-en il fait pas mal de vlog comme ça ou il se filme en train de déambuler dans les rues de Paris parce qu’il habite à Paris. Donc, là, je vais vous montrer un paysage un peu plus sympathique. Challenge : on va aller jusqu’à la plage. Si tu souhaites mieux connaître Ling-en, avant de regarder ce petit booktube, tu peux aller écouter le replay « salarié ou entrepreneur ». (Pour écouter le Replay : https://soundcloud.com/lingenhsia/salarie-ou-entrepreneur-replay)

[31:23 – 31:52] J.V : En fait, si je te parle de Ling-en, c’est que je suis ces aventures depuis près d’un an quand il a commencé à s’intéresser le premier à mon livre Youtubeur. Donc, Ling-en a commencé à faire une superbe interview, surtout un podcast. J’ai écouté ce dernier et j’ai été bluffé par le décryptage qu’il avait fait de mon livre. Donc, je me suis dit, quand même un jour, je devais lui rendre l’appareil. Essayé de faire aussi bien que lui, c’est ce que je vais tenter de faire ici en te parlant de ce bouquin, le Guide du Blogueur.

[31:52 – 33:56] J.V : Rencontre : Ling-en en a parlé dans la page 119 de son bouquin. Donc, je t’invite à aller regarder ça. Il parle dans cette partie-là notamment de l’importance du réseau. Le réseau, c’est fondamental. Si tu veux générer de l’activité au sein d’une entreprise. Dans son bouquin, notamment, il y a quelqu’un qui s’occupe du réseau, Tim réseau qui dit que 25% du chiffre d’affaires d’une entreprise est lié à son réseau. Donc, ça, c’est vraiment la grande force de Ling-en. Dans le bouquin, on dit même que pour les indépendants, ça peut aller jusqu’à 110% du chiffre d’affaires. D’où l’importance, comme le fait Ling-en, de bien entretenir son réseau. Et ce qui fait bien Ling-en, c’est qu’une fois que tu fais sa connaissance, il va te mettre en relation avec tous ces collègues. C’est une espèce d’esprit d’entre aide d’entrepreneurs parce que ce n’est pas toujours facile vue qu’il n’y a pas d’aide d’une grosse société. Vous voyez donc, il a un bon esprit Ling-en par rapport à ça. Donc, ce bon esprit, tu le retrouves notamment dans le bouquin puisqu’il a fait appel à une vingtaine ou trentaine (environ) d’intervenants de web entrepreneur. Des spécialistes WordPress, vraiment ceux qui sont plus reconnus dans la communauté francophone pour justement égayer son propos. C’est ce qui est sympa dans le bouquin, c’est qu’il ne va te raconter lui, seulement sa vision, il va te partager celle aussi des entrepreneurs qui sont plutôt dynamiques qui réussissent bien avec le blogging. Donc, avec différents métiers liés autour de l’image, liés autour du développement, du graphisme, etc. Il y en a aussi qui sont salarié. Je crois qu’il y en a une qui est sa compagne. Elle a fait des illustrations, une kinésithérapeute. Très belles illustrations ! Il me semble vitaly que lui, que j’avais rencontré à cette soirée, qui lui a un blog n’a pas encore franchi le cap, n’ose pas trop se mettre en avant. Mais malgré tout, sans que ce soit un business à temps plein, il prend plaisir à le faire, comme moi je prends plaisir à faire mes vidéos et mon blog.

[33:56 – 35:54] J.V : Alors de quoi parle le livre ? Le livre explique comment créer un business à partir d’un blog. Alors un petit avertissement que tu vas retrouver page 148 du bouquin, ne surtout pas faire confiance à ceux qui vont te dire : « tu vas vivre la vie de tes rêves grâce à un blog ». Voilà ! Ça, c’est totalement faux. Il faut travailler, il faut avoir une passion, il faut un marché, etc. Il y a une petite illustration là-dessus. En avertissement, Ling-en le dit, si tu as un boulot qui paie bien, même si c’est un peu frustrant, ne te lance pas comme ça. Testes, c’est le bon moyen ! Quand tu vas lire le Guide du Blogueur, si tu as une idée de business, le bon truc à faire, ce n’est pas parce que tu t’es embrouillé avec ton employeur qu’il faut quitter ton job. C’est quand même très rassurant d’avoir un salaire fixe de pouvoir prendre des congés comme je suis en train de faire en ce moment. Sans se poser des questions : « comment je vais faire pour rentrer de l’argent ? « Si jamais tu es en activité, tu dis, allez, j’y vais, je prends ce bouquin, je lance un blog et je vais faire fortune, c’est faux. Tu n’y arriveras pas tout de suite. En même temps, pour tester un business, un blog, ce qui dit Ling-en, c’est que ce n’est pas très cher. C’est une cinquantaine d’euro par an. Donc, avec 50€, tu peux monter ton WordPress, c’est l’outil de blogging que Ling-en recommande, et moi je l’utilise également. Tu peux comme ça, commencer à rédiger des articles et tester ton marché. Tu le fais à côté d’une activité, salarié. Ou si tu es au chômage, tu peux le faire en parallèle. Si tu es étudiant, tu peux le faire à côté de tes études. Ce que je voulais dire, c’est ne lâches pas tout pour ça. C’est une grave erreur. Ceux qui t’encouragent à faire ça, ce sont des vendeurs de rêve, des vendeurs de pèles. Ne les écoutes pas, ils ne sont pas à ta place, ils ne vivent pas ta vie. Et je n’envie pas leur vie n’en plus. Mentir au gens, ce n’est pas très éthique.

[35:54 – 36:18] J.V : Alors pour en venir à l’idée que le blogging peut permettre de gagner de l’argent, c’est vrai, c’est assez difficile. Quand même de ce côté-là, ce n’est pas trop dit dans le bouquin. C’est le seul petit reproche que je ferais à Ling-en. Mais lui, il est très enjoué et il est plutôt là pour porter un discours positif.

[36:18 – 37:31] J.V : On commence à voir la mer derrière moi. Très sympa ! Donc, moi, j’ai fait l’expérience il y a quelques années de gagner beaucoup d’argent avec mon blog (jeanviet.info). De 2009 à 2011, j’ai gagné plus de 50 000€. Allez, 50 000€ par an grâce à la publicité AdSens. C’était super ! À l’époque, je gagnais même plus d’argent que ce que je gagnais en étant salarié chez Orange. C’était en début de carrière. J’ai au moins hésité à me mettre à 100% là-dessus et finalement, je ne l’ai pas fait parce que mon job était quand même intéressant. Je ne regrette pas de ne pas être passé 100% entrepreneur puisque quelques mois après ces belles années, mon blog a subi comme nombreux blogs Tech, les foudres des algorithmes de Google. Donc mon trafic et mes revenus ont été divisé par 10. C’est vraiment cette incertitude, leçon à retenir : « Ne mets jamais tous les œufs dans le même panier.  »

37:31 J.V : Comment on fait concrètement pour avoir un blog et générer un business derrière ? Dans le bouquin le Guide du Blogueur, Ling-en décrive vraiment toutes les étapes. Comment on démarre ?

Lance ton Business !

INSCRIS-TOI À CETTE FORMATION GRATUITE EN 7 JOURS

Pas de spam. Désabonnement en un clic. Powered by ConvertKit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *