125. 10 Conseils pour démarrer YouTube comme un pro

YouTube est une plateforme de référence pour tous les créateurs de contenu, marketeurs et… solopreneurs !

Ma chaîne YouTube (>5100 abonnés et 800 000 vues de vidéos) est un pilier central de ma visibilité sur le web. C’est pour ça que je veux te partager mes meilleurs conseils aujourd’hui pour t’encourager à utiliser au mieux cet outil !

Actuellement, tu peux aussi t’inscrire à l’atelier Devenir YouTubeur en 3 heures.

Pour s’abonner au podcast Solopreneur, c’est simple. Clique sur l’une des 2 options suivantes :

Pour écouter cet épisode, tu peux utiliser le lecteur audio ci-dessous :

Ressource de la semaine

YouTube Creator Studio (iOS et Google Play) te permet de gérer ta chaîne YouTube.

News de la semaine

Retranscription :

[00:00 – 00:27] Solopreneur bonjour et bienvenue dans l’épisode n°125 du podcast destiné aux entrepreneurs à domicile. Aujourd’hui, nous allons parler de YouTube parce que c’est vraiment la plateforme de l’espérance du moment. On va voir comment démarrer une chaîne YouTube. Plus précisément, nous allons parler des dix conseils à retenir quand on est débutant et les conseils à appliquer.

 

[00:27 – 01:01] Je suis Ling-en Hsia, auteur du Guide du Blogueur, entrepreneur, formateur, consultant, etc. J’espère que tu vas bien et que tu es prêt à démarrer cet épisode avec cette idée que tu vas mettre les choses en place. Tu vas passer à l’action. Tu ne vas pas tout simplement te contenter d’écouter cet épisode. J’espère vraiment que tu vas pouvoir démarrer une chaîne YouTube si tu n’en as pas encore ou la développer si tu en es à tes débuts.

 

[01:01 – 01:51] Le Résumé de cet épisode se trouve sur solopreneur.fr/125. C’est là aussi que tu auras les liens vers tout ce que je vais citer. Laisse un commentaire avec les questions que tu te poses pour que je fasse un autre épisode et que je  réponds à tes questions. Si tu as déjà une chaîne YouTube, n’hésite pas à laisser ta chaîne YouTube pour qu’on aille jeter un coup d’œil, moi y compris. Si c’est la première fois que tu suis cet épisode, sache qu’après ce thème, nous aurons un temps où je vais partager la ressource de la semaine, puis l’actualité du solopreneur où je raconte les coulisses de mon business. J’espère que tu es motivé parce que moi je le suis. C’est incroyable, comment je retrouve de l’énergie dès que je prends le micro. Ça, c’est génial ! Dans une autre vie, j’aurais vraiment aimé être animateur de radio, je crois. Alors, c’est parti !

 

[01:51 – 02:14] On va parler un peu technique. Après, on va s’attarder à tout ce qui est état d’esprit stratégie. D’accord ? On commence par des choses techniques et basiques pour ne pas t’effrayer. Puis, on va aller plus loin.

 

[02:14 – 02:44] Tout d’abord, tu l’auras deviné : la lumière est très importante. Le mieux, l’idéal, c’est quand même la lumière du soleil. Si tu regardes la caméra, il faut que la lumière soit face à toi. Sinon, tu es ce qu’on appel à contre-jour. Pour faire simple, il faut que tu regardes le soleil. Tu comprends bien qu’il ne faut pas regarder ce dernier, mais il ne faut pas que tu sois dos au soleil.

 

[02:44 – 03:16] Très franchement, j’ai déjà un petit peu de matériels. J’en ai déjà testé. Pour débuter, ne commence pas à investir à moins d’acheter quelques choses de solide à au moins 50€ ou 100€. À condition d’être dans de bonnes conditions, tu ne vas pas profiter de tes outils parce que si tu achètes un truc à 20€ – 30€, ça va à peine t’éclairer. Le mieux c’est de te mettre dans un endroit où tu as du soleil, c’est-à-dire à côté d’une fenêtre ou carrément dehors. Vraiment, la lumière, c’est important.

 

[03:16 – 06:14] Plus important que la lumière, et tu ne vas pas me croire, le deuxième conseil que je te donne c’est le son. Pourquoi ? Parce que si ton image n’est pas top mais que ton son est bon, on va comprendre à peu près ce que tu veux dire à travers ce que tu dis. Si tu n’as pas un bon son, sauf si c’est une vidéo où tu montres juste des images, on ne comprend pas ce que tu fais. On ne comprend pas ce que tu veux véhiculer comme message, et ça va être désagréable. Aujourd’hui, les gens sont exigeants, pas tellement avec l’image mais beaucoup plus avec le son. Si on ne comprend pas ce que tu dis, s’il y a trop de bruits parasites, c’est juste désagréable. Je peux te renvoyer vers un lien : solopreneur.fr/equipement-video-smartphone. C’est un peu barbare, le mieux c’est que tu ailles sur solopreneur.fr/125 où je mette les liens. Là, tu auras une liste des équipements que j’utilise. Donc, tu verras que j’utilise un micro-cravate par exemple. Comme c’est une vidéo pour débutant, je ne veux pas rentrer là-dedans. Je vais même pas te dire d’acheter un micro-cravate parce que tu vas dépenser de l’argent, tu ne vas peut être jamais l’utiliser. Tu vas peut être te décourager en te disant que c’est cher. Non ! Pour avoir un bon son, il suffit d’aller dans un endroit plutôt calme. Essaye d’y aller à un moment de la journée où il y a peu de monde. Évite tous les klaxons évidement. Puis, au bout d’un moment, il faut quand même être tranquille. Si tu as un oiseau qui chante un petit peu, tu as une porte qui claque durant ta vidéo de 15 minutes, ce n’est pas trop grave. Le plus important c’est qu’on puisse entendre l’ensemble de ton message de manière audible. Pour ça, il faut vraiment que tu sois face à ta caméra si tu utilises la caméra de ton smartphone. Si tu as un smartphone, tu as peut être un casque audio. Alors ce dernier, ça peut ne pas être très élégant mais ce n’est pas très grave quand tu es débutant. Par contre, piège dans laquelle moi-même je suis tombé pas mal de fois, c’est que ton oreillette là, tu vas le laisser pondre son micro et si elle tape ta joue où ton col de chemise, ça va faire des bruits parasites vraiment graves. J’ai déjà enregistré des interviews comme ça où j’étais vraiment dégoutté parce que c’était juste trop désagréable. Et encore, quand on m’a interviewé, il y avait ça, ce n’était pas top. Oui, j’ai fait des vlogs comme ça avec une oreillette, ce n’était pas terrible. Donc, je te recommande vraiment de faire attention à ton son. Encore une fois, ne te mets pas trop de pression, tu es encore débutant.

 

[06:14 – 07:10] Troisième conseil un peu technique, c’est : « ne regarde pas l’écran, regarde la lentille. » C’est dire que sur ton Smartphone, ne regardes pas ta tête, mais tu regardes la lentille-là, le petit capteur qui te filme. » C’est dire que sur ton Smartphone, ne regardes pas ta tête, mais tu regarde la lentille-là, le petit capteur qui te filme. Si tu es proche de l’écran, quand tu vas regarder ton écran, on va voir que tu as les yeux un peu décaler. Je pense que tu vois ce que je veux dire. Quand tu regardes une vidéo de quelqu’un, en fait, il ne te regarde pas dans les yeux, il regarde un peu à côté. C’est que tu regardes une vidéo de quelqu’un, en fait, il ne te regarde pas dans les yeux, il regarde un peu à côté. Donc, force-toi et on s’y habitue assez rapidement à ne pas te regarder même si évidemment, tu as envie que ce soit bien cadrer. Vraiment, fixe la lentille. Ça fait une différence qui n’est pas négligeable.

 

[07:10 – 08:49] Quatrième conseil que je te donne, c’est de soigner les visuels. Tu as quoi comme visuel ? Tu as un logo. Si tu en as, tu en mets. Même moi, j’hésite. Tu peux voir dans mes vidéos qu’il y a le logo, il y a ma tête. Alors, ma chaîne, je l’ai appelé solopreneur.fr. Je n’aime pas trop, mais au moins, il y a ma tête quand je réponds à des commentaires. C’est humain vue que c’est moi qui monte sur la scène. Donc, j’ai intérêt à mettre une photo. Si tu n’as pas de logo, mets une photo. Même si tu as un logo, mais tu as peut-être une photo sur quoi tu souris un minimum. Utilise-la. Ne laisse pas vide, c’est trop moche. De plus, ça ne fait pas pro et ça ne donne pas l’impression que tu n’es pas impliqué. Soigner le visuel, c’est aussi soigner la couverture. Tu sais, quand on arrive sur ta chaîne, il y a toute une bande comme sur Facebook. Alors si ta couverture reste vide ça ne fait vraiment pas pro quitte à mettre une photo de la plage, de montagne ou un truc un peu bidon. Ce sera toujours mieux que l’absence d’un fond. Mets ça et je te recommande d’aller sur canva.com. Il y a une application sur IOS. Je ne sais pas s’il y a sur Android aussi. Pour faire une couverture, ça te prend quelques minutes, c’est gratuit, c’est mieux que rien. Au moins, tu démarres sur un truc potable.

 

[08:49 – 09:38] Quand je dis, son et visuel, il y a aussi la vignette. Quand tu uploades une vidéo, YouTube te propose aléatoirement trois images. C’est comme des impressions écran ou des captures d’écran tirées de ta vidéo. Sur les trois, tu en as presque toujours une qui a assez potable. Tu en auras une où tu auras les yeux fermés, l’autre où il y a juste un mur et sur la troisième, tu es à peu près OK. Donc, prends le temps de choisir même si tu uploades via ton smartphone, l’application YouTube de ton smartphone, tu pourras toujours choisir cette vignette.

 

[09:38 – 11:58] On est en cinquième conseil. C’est de soigner la description. Encore une fois, ne te mets pas la pression. Mais, si tu parles de comment peindre son mur en blanc quand on est débutant. Dans la description, tu mets un petit blabla, genre « dans cette vidéo, je vous montre comment peindre le mur en blanc. Alors il faut acheter ça, il faut acheter si.  » Dans cette vidéo, vous voyez bien que je fais ça. Voilà ! Fais un blabla un peu bidon, mais sans fautes d’orthographe. Utilisez donc des phrases correctes pour le SEO. Plus vous allez écrire de mot, plus ça va améliorer le référencement de votre vidéo. Ça veut dire quoi ? Ça veut dire que si moi, je fais demain une vidéo pokémon Go et que je ne mets pas de description, comparez à tous mes concurrents qui auront fait une vidéo sur le même thème avec une description, eux ils ont plus de chance d’apparaître dans les premières positions que moi. Ce n’est pas le seul critère, mais c’est celui que vous pouvez contrôler assez facilement. Donc, fais toujours un petit blabla, même deux trois phrases, c’est mieux que rien pour améliorer le référencement de votre vidéo. Si vous avez un appel à l’action à fournir au début, mets-le sur la première ligne, toujours avec « http ». Par exemple, vous voulez mettre vers un lien sur Amazon, même un lien affilié, vous mettez « http:// ». Si vous mettez « www « le lien ne sera pas cliquable. Soignez un peu la description, et tu verras que plein de gens, aujourd’hui mettent dans la description : abonnez-vous, suivez-moi, qui suis-je, mes formations, etc. Choses que je suis en train de faire et je vais demander à mon assistante de copier-coller cette description dans toutes mes vidéos. Ça, c’est un truc figé. Tu peux avoir un truc figé pour que toutes les personnes qui te découvrent pour la première fois puissent te suivre ailleurs. Mais en haut de la vidéo, prends quand même le temps d’expliquer un peu ce que tu fais dans cette vidéo.

 

[11:58 – 14:08] Sixième conseil. Là, on sort un peu de tout ce qui est technique. Vraiment, ça parait évident : « choisis une thématique de chaîne qui te plaît ». Quand tu es débutant, je précise bien cherche un thème qui te plaît. Pourquoi ? Parce que si tu commences à être stratégique à dire que ça existe déjà, ça je ne fais pas bien, tu ne vas jamais rien faire. Et si tu ne fais jamais rien, tu ne vas tout simplement pas progresser, t’améliorer et obtenir des résultats. Ça parait intuitif, n’est-ce pas ? Vraiment, choisis quelque chose que tu aimes. Tu aimes comme moi le PSG, mais en même temps voyager, tant pi, tu fais des vidéos où tu parles de ton match quand tu es allé au PSG et que tu as vu Neimar. Tu racontes ton voyage. J’ai fait un voyage à Stockholm pour mon voyage de noces. Tu vas me dire que ça n’a rien avoir et tout. Ce n’est pas grave. Pourquoi ? Parce que tu vas être dans l’action. La magie du web veut que si demain, tu veux supprimer une vidéo, tu as zéro souci à le faire. Tu peux même créer plusieurs chaînes. Moi, j’en ai fait, chose que je ne te recommande pas. Voilà, tu peux juste supprimer tes vidéos. Tu peux même télécharger la vidéo et la ré-uploder sur une autre chaîne. Si vraiment un jour, tu te dis, je vais faire deux chaînes. Mets tout ce que tu veux sur ta chaîne YouTube. Ce que je dis à une limite. Si tu es consultant expert, si tu as 50 ans et que tu as 30 ans de métier derrière toi, tu veux te vendre sur un certain métier, tu ne peux pas vraiment faire ce que tu veux. Viens me voir, on travaille ensemble et je te forme de manière individuelle. Je te coach vraiment si tu es dans ce cas. Mais sinon, vraiment, fais toi juste plaisir parce qu’il y a rien de plus triste qu’une chaîne YouTube où il y a une ou deux vidéos avec un écrit « il y a deux ans ».

 

[14:08 – 15:31] Septième conseil que je te donne : S’inspirer des personnes à qui tu veux ressembler. Si tu veux ressembler à telle personne. Si tu vois que cette personne a du succès, vraiment, inspires toi de ce qu’elles font. Moi par exemple, une chaîne qui m’inspire en ce moment, c’est « marketing mania » de Stanislas le loup. Sa chaîne est vraiment top, il donne des supers conseils. Je m’inspire, je regarde ce qu’il fait. Tu peux même aller sur la chaîne de cette personne, de ce « concurrent » et tu mets, classé par vidéos populaires. Donc, tu vas voir les vidéos qui été les plus vues, qui ont été les plus commentées. Tu vas voir ce qu’ils ont fait sur ces vidéos qui leur ont permis d’obtenir le succès qu’ils ont eu. Vraiment, n’aie pas peur de t’inspirer, tout le monde fait ça. Il n’y a personne qui sort de sa cave et se dit, je crée une chaîne YouTube, je vais lancer un nouveau truc. Non ! Tout le monde s’inspire des autres, ce serait trop bête que tu ne le fasses pas. Essaie vraiment de comprendre ce que les gens aiment. Vraiment, n’aie pas peur de t’inspirer, tout le monde fait ça. C’est vraiment la meilleure manière d’apprendre.

 

[15:31 – 18:50] Huitième conseil : C’est de toujours privilégier la quantité à la qualité. Quand tu débutes, c’est vraiment un épisode destiné au débutant. Pour que ta chaîne puisse grandir, tu ne peux pas te contenter de faire une vidéo moyenne et attendre que les choses se passent. YouTube a besoin de te faire confiance, il a besoin de voir que tu es actif. Ta communauté aussi. Si quelqu’un qui vient sur ta chaîne voit que tu n’as qu’une vidéo, ça ne donne pas envie de s’abonner. Toi-même, tu vas progresser pas à pas en faisant de vidéos. Si tu veux faire de bonnes vidéos dès le début si vraiment vraiment tu veux, tu peux prendre un coaching individuel avec moi (encore une fois). Je te forme avec tout ce que j’ai appris. Là, dès les premières vidéos, ça va être de la moyenne gamme, voir plus. J’ai même un partenaire avec qui je travaille qui peut te filmer. Tu peux faire de super chose. Mais quand tu es débutant, tu ne sais pas encore où tu vas, privilégie la quantité parce que c’est comme ça que tu vas progresser. C’est ça la difficulté par rapport à d’autres activités. Par exemple, quand tu joues au tennis de table, pour progresser, tu ne te dis pas, je vais publier mon match de ping-pong. Du coup, tu joues des heures et des heures et tu ne réfléchis pas à être très bon avant de jouer. Tu joues, c’est tout. L’entraînement et la publication sont confondus. Je peux comprendre que pour certaines personnes, surtout celles qui sont un peu plus perfectionnistes et qui sont nées avant la génération web, ils ne veulent pas publier des choses qui sont à l’arrache. Alors, si vraiment, tu fais partie de cette catégorie de personnes, la quantité pour toi : 10 vidéos que tu ne publies pas, fais 50 vidéos et publie celle qui te plaira. Mais tu ne peux pas te dire, j’essaie deux vidéos si ça ne marche pas, je ne publie pas. Puis, attendre que quelques choses se passent. Rien ne se fera, je te promets. En publiant des vidéos régulièrement au début, tu vas progresser très vite parce que c’est un des trucs agréables. Par exemple le service au tennis, c’est juste quelque chose de frustrant. Il te faut 20 heures d’apprentissage du service au tennis pour savoir le faire. Ici, ta première vidéo, elle va être nulle. La deuxième, elle va être moins nul, mais déjà deux fois meilleures que la première. La troisième, elle va être moyennement nulle. Là, tu vas voir qu’entre ta première vidéo et la troisième, tu as fait un x10. Ce qui n’est pas le cas dans d’autres activités. J’essaie de trouver les arguments qui peuvent t’encourager, mais c’est vraiment important de produire beaucoup de vidéo sinon tu ne peux pas progresser.

 

[18:50 – 21:35] Pour te donner une piste un peu plus pratique, qui va dans ce sens, mon neuvième conseil c’est de te recommander de faire des vidéos simples. Les vidéos simples, c’est quoi ? Tu as plusieurs formats : tu te mets face à la caméra. Tu parles et tu donnes un conseil. Tu prépares un petit plan, tu écris : trois conseils pour être en forme cet été (Bien dormir, faire du sport, bien manger). Puis, à chaque fois, tu donnes un conseil. Tu passes deux minutes dessus, tu enregistres, tu stoppes et c’est fait. Les vidéos simples, c’est quoi, c’est aussi de prendre le matériel que tu as déjà sous la main. Ça peut être un Smartphone, une caméra, même une webcam. Cette dernière commence à fatiguer un petit peu, surtout si tu as un ancien ordinateur. Mais je te promets qu’un webcam peut suffire déjà à faire des vidéos face à la caméra. Alors quand tu le fais et que c’est le début, n’essaies pas de faire un truc d’une demi-heure. Un conseil pour bien dormir. Pour bien dormir, évitez d’utiliser l’écran d’ordinateur, etc. Vraiment un truc simple, un conseil simple. Ce que tu peux faire aussi, j’en faisais pas mal à mes débuts, ce sont des tutoriels. Des tutoriels, c’est juste expliqué quelques choses sur la forme visuelle. Comment tu vas faire ? Il y a un outil gratuit qui s’appelle Screencast o Matic. C’est sur solopreneur.fr/125 si tu veux le lien. Mais sinon tu googles Screen cast o matic. Ou tu peux utiliser Quicktime. Je n’ai pas encore vérifié sur Windows, mais sur mac, tu peux juste enregistrer ton écran. Que vas-tu faire ? Tu vas dire 5 conseils pour sécuriser un ordinateur. Là, tu filmes ton écran. Tu vas dire, il faut mettre l’anti-virus, il faut changer de mot de passe en filmant ton écran et en racontant ta life. Si par exemple, tu n’es pas à l’aise devant ton écran à montrer ton visage, ça peut être une très bonne solution. Vraiment, trouve les moyens les plus simples pour produire des vidéos. Si tu as des amis qui sont un peu extravertis, filme-les et tu leur dis, donnes moi un conseil pour réussir les études. C’est partit et tu l’uploades. Les vidéos simples, c’est aussi d’utiliser des outils simples. Si tu veux faire un montage, sur iPhone tu peux utiliser iMovie. C’est gratuit et c’est déjà sur ton portable. Sinon, tu l’uploades via l’application. C’est tout simple !

 

[21:35 – 23:33] Dixième conseil : Inviter tout le monde à s’abonner. À la fin de la vidéo, vous dites : abonnez-vous ! J’ai d’autres vidéos superbes pour vous sur cette thématique. Abonnez-vous pour ne rien perdre de la suite. À la fin de la vidéo, vous dites : Abonnez-vous pour m’encourager. Vraiment, invitez les gens à s’abonner, chose que moi-même, je ne fais pas trop. Mais que je fais maintenant, via ce podcast. Si tu veux voir mes compétences, ce que je fais sur ma chaîne YouTube et pour pouvoir t’encourager un peu, tu vas sur solopreneur.fr/youtube. Ça va te rediriger et abonne-toi, j’upload au moins 4 vidéos par semaine. C’est énorme par rapport à ce que je faisais avant. J’essaie de te montrer visuellement, certaines choses. Je fais un vlog où en ce moment, je montre les coulisses de mon business. J’interview des gens, il y a vraiment des choses très très sympas. Si tu aimes ce podcast, franchement, tu ne peux pas ne pas aimer. J’espère que ça ta convaincue. C’était 10 conseils pour démarrer. Je les reprends rapidement pour te rafraîchir la mémoire, sinon tu sais où aller maintenant pour voir le résumé : solopreneur.fr/125.

  • Faire attention à la lumière
  • Faire attention au son
  • Regarder la lentille pas l’écran
  • Soigner les visuels
  • Mettre une description
  • Faire des vidéos sur le thème que tu aimes
  • S’inspirer d’autres personnes qui ont réussi
  • Privilégier la quantité sur la qualité
  • Faire des vidéos simples
  • Inviter ces utilisateurs à s’abonner à ta chaîne YouTube

[23:33 – 24:05] Si tu as des questions, tu vas sur solopreneur.fr/125. J’aimerais vraiment faire un épisode FAQ où je donne mes meilleurs conseils et où je réponds aux questions des gens. Pose tes questions. Si vraiment, c’est top secret et que tu ne veux pas que le monde le sache, tu m’écris un e-mail : lingen@solopreneur.fr. Tu mets en objet : Question YouTube.

 

[24:05 – 25:07] La ressource de la semaine, c’est l’application studio. Alors tu as un smartphone, tu télécharges l’application studio qui est gratuite. Tu l’auras compris, tu peux uploader des vidéos avec l’application YouTube. L’application Studio te donne des statistiques par exemple. Tu vas pouvoir répondre aux commentaires. Aujourd’hui, vraiment, YouTube, c’est un excellent outil pour répondre aux commentaires et interagir avec les gens. J’aime vraiment ça. Tu vas pouvoir voir tes statistiques, changer les vignettes de ta vidéo. Moi, j’aime bien l’utiliser pour voir mes statistiques parce que ça m’encourage. Donc, ça s’appelle tout simplement Studio. L’appli s’appelle plus précisément YouTube créateur studio. Ils ont changé le nom. Voilà ! Ça, c’était la ressource de la semaine et on passe à l’actu.

 

[25:07 – 25:56] L’actu est très riche. J’ai beaucoup de choses à te dire parce que comme tu l’auras remarqué, j’ai fait beaucoup de vidéos en ce moment. Je raconte moins dans le podcast, mais je dis juste l’essentiel parce que j’ai l’opportunité de faire les résumés. Je dis aussi sur le podcast des choses que je ne dis pas en vidéo. Donc, tu ne rates rien si tu ne veux suivre que le podcast. Tout d’abord, une série d’événements, c’est très riche. Je ne rigole pas avec la rentrée. En fait, avec le mariage, la préparation de mariage, le voyage de noces, les vacances, je pense que j’ai tellement profité que maintenant je veux vraiment passer à l’action.

 

[25:56 – 26:46] 19 août : Webinaire sur : comment trouver le nom de domaine parfait pour ton blog ou pour ton site ou pour ton projet entrepreneurial. C’est un samedi, tu t’inscris, c’est gratuit. Et pendant une heure et demie à partir de 10h, je te donne les meilleurs conseils, je réponds à tes questions pour que tu puisses trouver le nom de domaine et que tu puisses te créer enfin le blog que tu attendais. Je sais qu’il y a pas mal de gens qui sont bloqués par la question du nom de domaine. N’est-ce pas Marina, ma chérie ? Du coup, ils ne lancent pas leur blog parce qu’ils n’ont pas leur nom de domaine. Dans mon livre, je donne déjà des pistes, mais là, je vais aller encore un peu plus en profondeur pour t’aider. solopreneur.fr/webinaire. Inscris-toi, c’est gratuit ! Et ce sera en live.

 

[26:46 – 27:36] Deuxième événement très important, le meet-up premier pas avec un blog. C’est un coaching en groupe. Tu viens avec tes questions sur le blogging. C’est pour les débutants et les faux débutants. C’est à 5 euros, on est 5. Je réponds à toutes tes questions pendant 1h30. Après, on va manger. Une occasion de networker et de sortir de la solitude. Evidemment, ce n’est que pour les Parisiens parce que je suis à Paris. C’est vraiment sympa et c’est sponsorisé par 1&1. Merci à eux ! Si tu es à Paris, va sur solopreneur.fr/meetup. Inscris-toi au 1 septembre, c’est un vendredi.

 

[27:36 – 28:37] Troisième événement très très important, c’est ce que je voulais te dire tout à l’heure et j’aurais peut-être dû te dire plus tôt : le 09 septembre, je fais un atelier « Devenir YouTubeur en 3 heures ». Tu viens à 9h30 et tu repars à 12h30 avec une chaîne YouTube, une vidéo YouTube de qualité toute configurée comme un pro avec tous les outils et les ressources pour pouvoir avoir une grande carrière de YouTubeur, si tel est ton souhait. Mon objectif, c’est vraiment de te prendre par la main et t’accompagner durant ces 3 premières heures. On sera au maximum 5 personnes parce que je ne peux pas bien m’occuper de tout le monde si on est trop nombreux. Tu as juste à emmener un ordinateur. Si tu as un smartphone ou une tablette, tant mieux. Une caméra, c’est bien aussi, mais sinon, juste ton ordinateur. 9 septembre à Paris, le matin de 9h30 à 12h30. Pareille, on finit toujours par un temps de repas parce que c’est plus convivial.

 

[28:37 – 29:41] Le Mastermind solopreneur. Je ne vais pas prendre le temps d’aller trop dans les détails parce que je fais une vidéo. Tu peux aller sur ma chaîne YouTube pour la voir où j’explique vraiment de fond en comble ce qu’est le Mastermind solopreneur. Mais l’idée, c’est que si tu es entrepreneur, tu es seul, tu as du mal à te motiver et à travailler sur des objectifs précis pour pouvoir bien avancer, le moyen de combattre cela, c’est de te retrouver avec une communauté de quelques entrepreneurs passionnés qui vont vraiment t’aider à avancer. C’est moi-même qui anime ce groupe. Ça commencera le 21 septembre et ce sera tous les jeudis à partir du 21 septembre. Les places sont limitées, je ne prends que 5 personnes maximum. Donc, il faut s’inscrire très vite parce que j’ai déjà des candidats en lisse. Il suffit d’aller sur solopreneur.fr/mastermind. Inscris-toi vite si tu es intéressé, il y a un formulaire à remplir. Je fais une présélection.

 

[29:41 – 31:25] J’ai fait un vlog 59, c’était magnifique. J’explique dans cette vidéo pourquoi je n’ai pas percé. C’est une question qu’on m’avait posé. À leur actualité, il y a 500 vues, 54 commentaires (même si la moitié, elles sont à moi), 44 likes. Bref, c’est une des vidéos qui a le plus cartonné, le tout en une semaine. Je te la recommande vraiment, j’explique pourquoi je n’ai pas percé comme d’autres auraient percé. Je pense que je me suis pas mal dévoilé, c’est pour ça qu’elle a pas mal plu. Puis, je parle dedans d’éthique, de long terme et ça a fait réfléchir beaucoup de gens, je pense. Le mieux, c’est que tu ailles sur ma chaîne YouTube pour la voir. Sinon, j’ai fait l’épisode 61, au moment ou j’enregistre, j’ai déjeuné avec Jéremy Benmoussa. Là, c’est vraiment une vidéo un peu d’ouf. Ça dure 13 minutes, je raconte pourquoi je viens déjeuner networking, je raconte ce que j’ai fait durant le déjeuner. Qu’est-ce que j’en ai tiré de cette rencontre. Le tout de manière transparente. Ça m’a mis mal à l’aise de le faire, mais je pense qu’on a besoin de voir des coulisses : comment on network concrètement ? Je vais vraiment te montrer comment on crée du business, comment on développe un réseau et je voulais quelques choses de concret. Pareille, tu peux aller sur ma chaîne YouTube pour la voir.

 

[31:25 – 31:52] En ce moment, je lis Tools of Titans. Je vais commencer à lire un peu plus. C’est sympa parce qu’en ce moment avec ma femme, quand on prend les transports en commun, chacun sort son livre et on lit. C’est vraiment top, on a un moment pour lire un peu, le soir avant de se coucher (chose que je n’arrivais pas à faire tout seul). Je raconterais de plus en plus ce que je lis où les livres audio que j’écoute.

 

[31:52 – 33:32] Je voulais te parler B2B. Je cherche une mission longue en freelance. Si jamais toi ou des gens autour de toi, tu entends une entreprise qui cherche quelqu’un pour travailler dans sa communication, plusieurs jours par semaine parce qu’elle n’a pas les moyens d'embaucher ou qu’elle a besoin de compétences spécifiques ; à ce moment-là, tu peux me contacter à lingen@solopreneur.fr. Mais sinon, je veux te dire un peu, comment moi, je faisais parce que c’est quelque chose que je recommande de chercher des missions en tant que freelance. Mais sinon, je veux te dire un peu, comment moi, je faisais parce que c’est quelque chose que je recommande de chercher des missions en tant que freelance. Tu ne peux pas créer une chaîne YouTube, un blog et un podcast, c’est en 2 mois gagner 2000€ par mois ou même 1000€ par mois et vivre de ton activité. Tu as besoin, à côté, d’avoir quelques choses qui te permettent de vivre. Le freelance est un très bon moyen pour ça. Récemment, j’ai utilisé beaucoup de LinkedIn. Là, je suis allé carrément. Je n’ai pas fait tous mes contacts, mais je suis allé voir mes 1300 contacts, j’ai vu leur profil et je faisais presque du copier-coller. Ce n’est pas tout simplement un copier-coller, je leur disais si dans leur boite, il recrute, est-ce que tu sais si quelqu’un de mon profil peut intéresser ton entreprise. Donc, j’ai spamé 30 personnes comme ça. J’ai essayé de faire ça bien quand même, c’est l’occasion aussi de discuter avec les gens. Je network aussi. Donc, j’ai déjeuné un peu avec des gens avec qui je suis un peu plus proche. J’essaie de les rencontrer et de leur envoyer des sms. Vraiment, utilisez le réseau. C’est pour ça qu’il faut prendre le temps de le créer le plus tôt possible.

 

[33:32 – 33:55] Troisième chose que je fais en ce moment, c’est avec l’application annonce de LinkedIn. Ça s’appelle annonce LinkedIn où tu peux postuler en deux touches littéralement. Je te laisse découvrir ça. Pour le moment, ça n’ a pas donné grand-chose parce que je ne me suis pas vraiment impliqué. Mais en tout cas, c’est très très intéressant. Je pense que c’est une App qui est destinée à faire un très bel avenir.

 

[33:55 – 35:03] Enfin, je termine sur ça. J’ai envoyé un sondage aux personnes inscrites à ma newsletter. Peut-être que tu te demandes comment t’inscrire à ma newsletter ? Va sur solopreneur.fr/maintenant. Inscris toi à la formation gratuite de 7 jours pour te pousser, t’encourager à te lancer maintenant. Donc, j’ai envoyé un sondage et il se trouve qu’il y avait la moitié des gens qui étaient intéressés par créer un podcast. Qu’ils voulaient se former au podcasting, ça m’a vraiment surpris. Je suis content, il y a des choses qui se passent dans l’audiosphère, dans la blogosphère, dans le podcastophère. Ce n’est pas beau comme mot. Ça je suis content. Ça promet un bel avenir. J’espère vraiment à passer plus de temps et d’énergie dans le podcast. Le truc, c’est qu’il y a tellement de choses à faire, c’est passionnant et j’aime beaucoup utiliser YouTube en ce moment. En tout cas, c’est très beau de voir tout ce qui se passe dans le monde du podcasting. Je pense que je vais essayer d’interviewer des podcasteurs prochainement. Ça serait top parce qu’il y a des gens qui font de très très très belles choses.

 

[35:03 – 35:39] Je te dis à la prochaine. Merci d’avoir suivi. Si tu aimes ce podcast, va sur Apple store, sur l’application podcast et laisse un avis. Ça me ferait vraiment plaisir, ça m’encouragerait et ça aiderait d’autres personnes à découvrir le podcast. Sinon, tu sais que tu peux aller sur ma chaîne YouTube. Tu tapes YouTube Ling-en Hsia. Non, tape plutôt sur YouTube solopreneur, ça peut être très bien. Sinon, si tu es à Paris : solopreneur.fr/meetup. J’ai hâte de te rencontrer si tu es disponible. À la prochaine et prends soin de toi, amuses toi bien et travailles dure.

 

Lance ton Business !

INSCRIS-TOI À CETTE FORMATION GRATUITE EN 7 JOURS

Pas de spam. Désabonnement en un clic. Powered by ConvertKit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

One thought on “125. 10 Conseils pour démarrer YouTube comme un pro

  1. Ha Youtube ! Quand je vais recommencer à travailler, et que j’aurais un peu d’argent à investir, j’aimerais vraiment apprendre a créer des vidéos, acheter un peu de matériel… comme je ne suis pas photogénique, je préfère ne pas me filmer, mais est-ce que malgré tout on peut commencer avec un simple tééléphone mobile?