5 Choses que les entrepreneurs à succès ne font pas

1. Ils ne se déresponsabilisent pas

À l’époque où je travaillais au McDo, on m’a dit une chose qui m’a marqué à jamais : « Toi tu as toujours une excuse… »

Quand on me disait quelque chose, je cherchais toujours à me justifier. C’est très lié à ma personnalité, mais je ne vais pas développer ici.

Puis j’ai compris un jour que cette habitude montrait simplement que je cherchais à me déresponsabiliser.

Quand j’avais du mal à vendre certains produits, je ne comprenais pas. Objectivement, mon produit était bon et il méritait un meilleur sort. Je me plaignais et je trouvais ça presque injuste.

Mais quand j’ai accepté de prendre la responsabilité de ces échecs, alors j’ai commencé à me remettre en question. Et alors, j’ai compris que c’était dû à une mauvaise promotion et qu’au 21e siècle, une bonne com’ fait partie d’un bon produit. Et depuis que j’ai compris ça, je vends mieux.

 

2. Ils n’abandonnent pas

L’abandon a souvent pour origine une méconnaissance du temps qu’il faut pour réussir. Un bon entrepreneur sait que le succès ne vient pas en 1 mois, ni même en 1 an.

Mais un bon entrepreneur sait aussi qu’il ne faut pas être impatient. Si les résultats sont là et qu’il y a une progression, mais plus faible qu’on ne l’espère, ce n’est pas une raison d’abandonner.

Mais qu’en est-il si le projet est véritablement mauvais et qu’il faut passer à autre chose ?

Le bon entrepreneur n’abandonne pas, il se réoriente. 

 

3. Ne se découragent pas

L’entrepreneur doute et anticipe les bons comme les mauvais scénarios possibles de ses projets. Parfois, il a peur même. Mais ce n’est pas pour ces raisons qu’il renonce à quelque chose. Il renonce à quelque chose pour des raisons rationnelles et/ou si cette décision ne lui donne pas la paix.

Il ne se décourage pas en trouvant de fausses excuses.

 

4. Ne considèrent pas qu’on leur doit quelque chose

Parfois, on a l’impression que l’univers nous est redevable. Que si nous faisons quelque chose de bien, nous recevrons naturellement une récompense.

Et pire, parfois on a attend de recevoir avant de (nous) donner. On se dit

  • « Mes parents n’étaient pas riches eux »
  • « Je n’ai pas reçu une bonne éducation »
  • « J’ai une mauvaise santé »

 

5. Ils ne se satisfont pas de leur situation

L’entrepreneur n’aime pas le statu quo… même quand tout semble bon. Parce que dans un monde concurrentiel, si vous ne cherchez pas à vous améliorer, d’autres le feront.

La solution n’est pas forcément dans le plus non plus. Plus de produits, plus de ventes, plus de clients, plus d’argent n’est pas toujours mieux. L’entrepreneur peut choisir de faire du « social business« , de maintenir son activité en travaillant moins, de mieux satisfaire ses clients…

Et vous, avez-vous observé des choses que de bons entrepreneurs ne faisaient pas ?

Conférence Solopreneur 2015

Lance ton Business !

INSCRIS-TOI À CETTE FORMATION GRATUITE EN 7 JOURS

Pas de spam. Désabonnement en un clic. Powered by ConvertKit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *