Etre jeune mère et travailleur en freelance

Ling-en : Régulièrement, je propose à mon assistante Hani de publier des articles ici. N’hésite pas à la suivre sur son blog perso : www.hani.solopreneur.fr

Etre à la fois jeune mère et freelance n’est pas évident. En effet, il faut assurer non seulement les besoin affectifs et nutritionnels du nouveau-né, mais également réaliser les travaux professionnels conclus. Pour éviter d’être submergées ou qu’il y ait des tâches non effectuées, les jeunes mères qui travaillent en freelance appliquent diverses méthodes. Celles énumérées ci-dessous ne sont pas exhaustives et peuvent être améliorées avec la pratique.

L’organisation temporelle

Avoir un emploi du temps journalier est inévitable pour les travailleurs en freelance. Cela est tout aussi valable pour les jeunes mères. Pour cela, lister les activités à réaliser tant au niveau professionnel qu’au niveau personnel. Ensuite, noter le niveau d’urgence et d’importance. A noter que les activités à la fois urgentes et importantes sont à faire en priorité. Quant à celles ni urgentes ni importantes seront mises en fin de programme.

L’organisation des activités

A partir de l’emploi du temps, faire les activités au fur et à mesure en s’imposant une discipline aussi stricte que possible. Cela peut paraître difficile car des imprévus peuvent survenir. Par exemple, en pleine rédaction d’un article important, le bébé pleure. La femme serait tentée de lâcher le travail alors qu’il ne reste que quelques lignes. Que faire ? La décision à prendre dépend de chacune. Celles qui ont des difficultés à se concentrer opteront pour la finition du travail tandis que celles plus habituées prendront le petit dans leurs bras.

La productivité au profit de soi

La plupart du temps, les travailleurs en freelance ont des objectifs de travail quotidiens. En présence d’un bébé qui demande pas mal d’attention, ce n’est pas évident de pouvoir faire le travail en continu. La meilleure solution serait de travailler pendant que le bébé dort. A un certain âge, les bébés dorment énormément, jusqu’à 18 heures par jour. Durant ce profond sommeil, l’enfant peut se réveiller toutes les 4 heures pour la tétée ou le change ou pour un câlin.

Pour terminer, il est bon de préciser qu’une femme doit toujours trouver du temps pour prendre soin de son bébé. C’est le plus beau cadeau que Dieu nous a donné.

N’hésitez pas à laisser en commentaire vos avis et les méthodes qui vous ont permis d’harmoniser votre vie en tant que jeune maman et entrepreneur individuel.

Lance ton Business !

INSCRIS-TOI À CETTE FORMATION GRATUITE EN 7 JOURS

Pas de spam. Désabonnement en un clic. Powered by ConvertKit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

One thought on “Etre jeune mère et travailleur en freelance

  1. Bonjour

    Je vous remercie pour cet article.

    L’un des pires ennemis de la productivité c’est d’être coupé-e, dérangé-e dans son travail.
    Et pourtant oui, l’on doit de s’occuper de bébé.

    Quand le bébé est petit, il est difficile d’imaginer le laisser pleurer.
    L’avantage comme vous le dites c’est que le bébé, normalement dort beaucoup.

    Mais en fait, ça dépend tellement des bébés. Prenez l’exemple d’un bébé qui fait des coliques : impossible de travailler : le bébé vous demande, et vous devez être debout, tout le temps.

    Bien difficile pour travailler non ?

    C’est dans ces moments-là que je me pose la question de bien organiser son travail.
    Peut-on être productif-ve alors qu’on dort peu ? alors qu’on est dérangé tout le temps ?

    Je pense qu’en optimisant son temps déjà, on peut y arriver : ne faire que le nécessaire.
    J’en parle dans mon article : https://www.papa-et-patron.fr/plus-de-temps.

    Au plaisir
    Evan